Ce site est optimisé
pour un affichage en mode horizontale
sur tablette

Merci de votre compréhension

Quel crédit ?

Quel crédit ?




Votre plan de financement doit être adapté à votre vie et flexible en fonction de l’évolution de votre situation.



PercentVous devez donc bien évaluer les éléments suivants :

 

Le taux d’intérêt fixe ou variable ?

Le taux proposé est en fonction de votre dossier (situation professionnelle, revenus, projet, apport personnel…).
Souvent plus la durée est réduite, plus l’apport est important et moins le taux d’intérêt est élevé.
Le taux fixe assure une mensualité identique pendant toute la durée de remboursement.
Le taux variable est souvent plus attractif et peut permettre d’emprunter davantage. Cependant, il peut varier à la baisse comme à la hausse. Il est préférable de choisir un butoir à la hausse. Le cap.
En effet, si par exemple vous empruntez avec un cap 1 à 3.40%, vous savez que votre taux d’intérêt ne peut pas dépasser 4.40%.

 

La mensualité fixe ou révisable ?

Vous pouvez choisir un crédit adaptable à l’évolution de votre situation et moduler ou reporter vos mensualités.
Soit vous modulez vos mensualités à la hausse ou à la baisse, une fois par an en fonction des plafonds déterminés par la banque qui vous finance.
Soit vous reportez vos mensualités en fin de crédit.

 

La durée de remboursement ?

« Plus la durée de crédit s’allonge, plus la mensualité baisse et plus les intérêts sont élevés. »
Il faut trouver le bon équilibre pour vous permettre de réaliser votre projet.
Par ailleurs, l’allongement de la durée du prêt peut présenter un véritable intérêt pour favoriser votre capacité d’endettement. (Règle des 33%).

 

Le recours au « PRÊT SPECIAL CONSTRUCTION » ?

Ce prêt vous permet de commencer le remboursement de votre prêt, seulement à la livraison de votre maison et ainsi de pouvoir continuer et supporter votre loyer par exemple.

Pendant la construction, vous débloquez chaque appel de fond en fonction de l’avancement des travaux de votre chantier et vous ne payez que les intérêts de l’emprunt.
Il s’agit des intérêts intercalaires qui sont calculés au taux du prêt et versés jusqu’au déblocage complet du crédit.

 

Les frais annexes ?

Lorsque vous allez choisir votre crédit, vous devez porter une attention toute particulière au Taux Effectif Global (TEG) qui comprend le taux brut ajouté des frais annexes.
Les frais annexes correspondent :
• aux frais de dossier, qui peuvent être négociés
• aux frais d’assurances ; l’assurance décès-invalidité est indispensable à l’obtention d’un prêt et s’ajoute à votre mensualité.
Votre banque vous proposera une assurance mais vous pouvez demander une délégation d’assurance si vous bénéficiez de tarifs plus avantageux auprès d’une autre compagnie à condition que les garanties soient au même niveau.

 

 

Les garanties ?

Votre emprunt bancaire doit être obligatoirement assorti d’une garantie. Vous avez le choix entre l’hypothèque ou la caution. Cette garantie qui peut également être imposée par votre banque selon votre situation.
La Caution bancaire (ou cautionnement bancaire) est assurée par les établissements financiers ou d’assurance et permet, en cas d’impayés, de régler le prêteur.
Les conditions financières varient selon le montant emprunté, le montant des mensualités et l’âge de l’emprunteur.
Les sommes versées sont restituées en fin de contrat.
L’Hypothèque est une garantie traditionnelle consentie par l’emprunteur sur son bien immobilier.
Elle doit être établie par le notaire et publiée à la Conservation des hypothèques.
L’inscription hypothécaire est valable, pour toute la durée du prêt, plus 1 an, mais elle ne peut excéder 35 ans.
En cas de défaut de paiement de l’emprunteur et si aucune solution amiable n’est trouvée, le créancier met sa garantie en jeu en faisant procéder à la saisie du bien puis à sa vente.